L’essentiel à savoir sur le blindage de porte

La sécurisation d’une porte d’entrée peut se faire de deux manières. Soit, on la remplace par un bloc-porte blindée, soit on procède au blindage. Cette seconde solution présente des avantages considérables, notamment en termes de coût. Elle s’impose surtout pour une copropriété, dans une zone d’urbanisme protégée, ou encore dans un lotissement. Ces milieux étant soumis entre autres à une règle interdisant la modification de l’apparence extérieure de la porte.

Un serrurier paris pour assurer le travail

Le blindage d’une porte relève de la compétence d’un serrurier paris. L’opération consiste effectivement à ajouter une tôle en acier sur la porte elle-même. Le dormant sera quant à lui renforcé par un encadrement métallique. Le savoir-faire de l’artisan est alors de mise dans le façonnement de l’acier. D’autres ajustements peuvent également s’imposer. De plus, le plombier est le mieux placé pour renforcer les paumelles : l’acier peut majorer le poids total d’environ 20 kg. Le travail consiste à les souder au bâti en vue d’un bon pivotement. Le nouveau dormant devrait aussi présenter une gâche, ce qui garantit une robustesse à l’épreuve de toute tentative d’arrachage. L’ensemble sera aussi optimisé par une barre de seuil pour empêcher le levage de la porte. Enfin, en dernière étape, on pose une serrure de sécurité multipoints, une opération qui n’a plus de secret pour le serrurier.

Quelques exemples d’avantages issus du blindage de porte

Le blindage de porte comporte tout un lot d’avantages. En tête de liste figure la sécurité des lieux et des personnes. Des études ont en effet montré que 80 % des malfaiteurs passent par la porte. Ils seraient toutefois découragés au bout de 3 mm de tentatives, d’où l’idée de renforcer la porte pour retarder les intrusions.

Le blindage est aussi adapté à tous types de portes, allant de la porte d’entrée jusqu’à la porte de la cave, en passant par les portes techniques (coupe-feu, isotherme, acoustique…).

L’engouement pour le blindage est aussi attribué à des raisons pécuniaires. En effet, cette solution permet de réduire le coût des travaux à hauteur de 30 %, par rapport à la pose d’un bloc porte. Le coût du matériau est en effet moins cher et le coût de la main-d’œuvre ne risque pas de faire grimper la note.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *